00 33 (0)5 46 84 89 40
Facebook YouTube Instagram
LE LAGOn de la prée **** by camping le pré vert
Au coeur de la Charente-Maritime Au coeur d'un parc arboré de 5 hectares Au coeur d'un véritable resort de plein-air Au coeur d'un parc de 199 emplacements Les enfants au coeur Au coeur d'un territoire au patrimoine historique riche

Camping familial Chatelaillon

Cet été a été un peu particulier pour notre famille recomposée. C’était la première fois où nous avions tous les enfants avec nous. Nous sommes partis dans le 17, à Chatelaillon, au camping le Pré Vert. C’est un camping 4 étoiles qui les vaut amplement. Notre séjour a été très agréable au sein de ce camping familial. Il y a tout ce qu’il faut pour les enfants : un mini-club enfants ou club-ados, une pataugeoire, une aire de jeux, des animations… Et je dois ajouter que les équipes du camping sont très accueillantes.

Animation au camping familial Chatelaillon
Autant vous dire que les petits comme les grands n’ont pas vu le séjour passer. Impossible de s’ennuyer ! Entre les promenades à pied, les balades à vélo sur les sentiers proches du camping, les visites, les après-midis à la plage, les après-midis détentes à la piscine… Nous troquerions bien le travail pour y retourner. L’avantage d’avoir été dans un camping familial c’est que les enfants n’ont pas eu de mal à se faire des amis. Ils ont encore plus apprécié leur séjour.

Atelier au club enfant dans camping familial

Le camping est situé dans une station balnéaire tout aussi idéale pour les familles. Il y a toutes les structures nécessaires pour occuper les enfants. Nous n’avons même pas eu le temps de tout faire en 1 semaine. La proximité avec la Rochelle est un réel atout, car c’est une magnifique ville.

enfants au club pour les enfants

Pour profiter du camping familial le Pré Vert à Chatelaillon, contactez le camping par téléphone au 05 46 84 89 40 ou bien par mail info@camping-prevert.com. Je vous garantis que vous ne serez pas déçus. Nous retournerons sûrement dans ce camping familial à Chatelaillon en 2017 car nos enfants nous le réclame…

– Récit de la famille J –